Mission

Le contexte

La gestion de portefeuille a connu une profonde évolution depuis les travaux de Harry Markowitz portant sur la sélection de portefeuilles publiés en 1952. Ainsi, les marchés des actions et des obligations se sont développés et de nouveaux produits sont apparus (produits dérivés, fonds négociés en Bourse et fonds de couverture). Les praticiens ont intégré les développements de la théorie financière et ont de plus en plus recours à la modélisation en matière d'allocations d'actifs. La gestion de portefeuille se trouve ainsi au confluent de plusieurs disciplines (gestion, mathématiques, économétrie et modélisation).

Les avancées les plus significatives concernent la prise en compte du risque, les effets de la diversification de portefeuilles et la place de la gestion alternative. Cette dernière occupe désormais une place importance dans la gestion des portefeuilles institutionnels. L'intérêt croissant suscité par les placements alternatifs s'explique d'une part par leur contribution à la diversification des risques et, d'autre part, par les rendements élevés qu'ils permettent de viser. Dans ce contexte, les fonds de couverture se sont taillé une part importante des flux de capitaux dirigés vers les placements alternatifs. La taille du marché des fonds de couverture est en croissance rapide et les encours ont atteint des niveaux record. Selon l'International Financial Services London (IFSL), l'actif sous gestion des fonds de couverture est de 1.5 trillion de dollars et celui de placements privés est de 2.5 trillions de dollars alors que l'actif total sous gestion de toute l'industrie de gestion de portefeuille est estimé à 90 trillions de dollars à la fin de 2008, dont 61,6 trillions de dollars sont investis dans des actifs traditionnels.

Par ailleurs, la récente crise financière de 2007-2008, considérée comme étant la pire crise du système financier international depuis celle de 1929, a conduit à une profonde remise en question de plusieurs pratiques en gestion de portefeuille et à un appel à un meilleur encadrement des acteurs de cette industrie ainsi qu'à une meilleure gestion de risque.

Cette situation soulève plusieurs questions d'allocations d'action, de sélection de titres et d'indices de référence, de gestion de risque, de mesures de performance et d'optimisation auxquelles le milieu des affaires est confronté. Le contexte actuel présente ainsi un riche potentiel de recherche.

Mission

La mission de la chaire est de développer, en partenariat avec le milieu des affaires, un pôle d'excellence reconnu en recherche dans le domaine de la gestion de portefeuille et d'assurer une veille stratégique sur les meilleures pratiques en la matière.

Objectifs

La chaire poursuivra un ensemble d'objectifs:

  • Développer une recherche scientifique de pointe pour soutenir le développement des connaissances;
  • Former une nouvelle génération de spécialistes en gestion de portefeuille ;
  • Analyser les pratiques nouvelles en gestion de portefeuille;
  • Soutenir les organisations participantes en gestion du risque et en gestion de portefeuille ;
  • Analyser les différents facteurs de risque et de rendement afin d'identifier le profil des produits financiers et déceler les prises excessives de risque ou fraudes potentielles ;
  • Contribuer à la diffusion des connaissances en placements traditionnels et alternatifs et des risques qui y sont associés auprès des investisseurs potentiels ;
  • Maintenir à jour le contenu des programmes d'enseignement en gestion de portefeuille et de maintenir la réputation d'excellence des programmes en finance actuels ;
  • Assurer la visibilité de l'excellence en recherche en gestion de portefeuille sur les scènes locale, nationale et internationale ;
  • Participer au renforcement du secteur financier, un des défis majeurs de Finance Montréal.