Bannière ESG Chaire Caisse de dépôt et placement du Québec

La gestion de portefeuille à l’aide de produits dérivés

Cet axe de recherche comporte deux volets. Le premier porte sur l'encadrement des produits dérivés. L'une des causes de la gravité de la crise financière de 2007-2008 est liée à la présence d'importantes transactions hors bourse sur les produits dérivés. Ces transactions occasionnaient des risques de contrepartie grandissants qui ont contribué à la panique dans les marchés financiers. Notamment, ce fut le cas pour les CDS («Credit Default Swap») détenus tant par AIG que par Lehman en 2008. Si ces mêmes produits avaient été négociés en bourse, le risque de contrepartie aurait été substantiellement réduit. De plus, les transactions en bourse permettent une plus grande transparence facilitant du même coup les ajustements de prix vers leur valeur d'équilibre. Plus encore, en situation de marchés financiers qui fonctionnent mal ou même disloqués, cette transparence permettra aux autorités règlementaires ou gouvernementales des interventions mieux ciblées et plus efficaces. Autrement dit, si toutes les transactions de produits dérivés avaient été effectuées en bourse, la crise financière de 2007-2008 aurait été vraisemblablement moins prononcée et l'ampleur des interventions nécessaires des banques centrales aurait été beaucoup moins importante. Alors, pourquoi ne pas déplacer les transactions de produits dérivés hors bourse, telles que les CDS (Credit Default Swaps), vers la bourse? Notre chaire étudiera notamment les coûts de cette transition des transactions vers le marché boursier, et ce, tant pour les courtiers que pour les investisseurs institutionnels. Plus encore, une plus grande transparence avec un risque de contrepartie permettrait de réduire le risque d'une autre crise financière importante dans l'avenir et, conséquemment, améliorerait la qualité de la croissance économique future.

Le deuxième volet de cet axe de recherche se concentre sur les avantages de l'utilisation des produits dérivés en gestion de portefeuille ou pour la gestion de son risque. Qu'il s'agisse de mettre en place une répartition active du portefeuille, de générer des rendements, de gérer les risques ou de répliquer synthétiquement des indices de marché, les produits dérivés peuvent être des outils très utiles.