Instruments financiers dérivés

Cet axe de recherche comporte deux volets.

Le premier volet couvre les instruments financiers dérivés standardisés tels que les options et contrats à terme boursiers ou ceux de gré à gré tels que les forwards et les swaps représentent de nos jours des outils incontournables quand il s’agit notamment de mettre en place une stratégie de répartition active de portefeuille, de générer des rendements, de gérer et couvrir les différents types de risques financiers, ou dans le cadre d’une réplication synthétique d’indices de marché.

Selon les statistiques de la Banque des règlements internationaux (BRI)1, le notionnel total mondial des marchés de dérivés financiers de type OTC a atteint plus de 542 trillions de dollars au premier semestre de 2017 (dont 76% de dérivés de taux d’intérêt), tandis que celui des marchés boursiers s’élevait en décembre 2017 à plus de 81 trillions de dollars (essentiellement des options et contrats à terme de taux d’intérêt). Par ailleurs, le swap sur défaillance (CDS) est de nos jours l’instrument principal de couverture du risque de crédit (9.64 trillions de dollars en notionnel au premier semestre de 2017 selon les statistiques de la BRI).   

Ainsi, les problématiques liées à l’évaluation et à l’utilisation des produits dérivés financiers relèvent d’une grande importance aussi bien pour les chercheurs que les praticiens. Ces problématiques présentent assez souvent un grand niveau de complexité lié à la nature de l’instrument dérivé ainsi qu’à la modélisation des risques sous-jacents. La plupart de ces risques sont étudiés dans le cadre de la recherche sur les produits dérivés financiers au sein de la Chaire, notamment les risques de taux d’intérêt, de crédit, de change, de liquidité, d’équité, ainsi que le risque de contrepartie.

Quelques exemples de publications scientifiques des membres de la Chaire couvrant l'axe des produits dérivés financiers: 

 

  • Ben-Abdallah, R. et M. Breton (2018) “Time is Money: An empirical investigation of delivery behavior in the U.S. T-Bond futures market.” Journal of Futures Markets, 38(1):22–37.
  • Ben-Abdallah, R. et M. Breton (2017) “History is repeating itself: Get ready for a long dry spell.” Financial Analysts Journal, 73(3):106–130. 

 


Le deuxième volet de cet axe de recherche se concentre sur les avantages de l'utilisation des produits dérivés en gestion de portefeuille ou pour la gestion de son risque. Qu'il s'agisse de mettre en place une répartition active du portefeuille, de générer des rendements, de gérer les risques ou de répliquer synthétiquement des indices de marché, les produits dérivés peuvent être des outils très utiles.

 

1 Bank for International Settlements Statistical Bulletin, novembre 2017 et mars 2018.