Bannière ESG Chaire Caisse de dépôt et placement du Québec

Gestion des investissements internationaux

Avec la réduction des barrières à l’investissement étranger, tant les investisseurs institutionnels que individuels se tournent de plus en plus vers les marchés financiers étrangers à la recherche de rendement, mais aussi dans un but de diversification de leur portefeuille. Ainsi que ce soit au niveau du financement des opérations des entreprises ou au niveau de l’investissement sur les marchés boursiers, obligataires, immobiliers ou des placements privés, les frontières nationales sont de plus en plus ignorées. Même les investisseurs individuels ont désormais accès à une variété de produits financiers négociés sur les marchés domestiques (Certificats de dépositaires, Fonds négociés en bourse, fonds-pays), mais les exposant à divers marchés internationaux.

Dans la recherche des occasions d’investissement international, les marchés émergents occupent de plus en plus une place de choix. En effet, les caractéristiques de démographie généralement favorable, d’urbanisation et les réformes en cours pour un rattrapage économique font des pays émergents une destination privilégiée pour les investisseurs de long terme que sont les fonds de pension et les fondations.

Que ce soit sur les marchés émergents ou sur les marchés développés étrangers, la gestion des devises est l’un des premiers enjeux de la réalité internationale. Les devises sont considérées à la fois comme une source additionnelle de diversification de portefeuille, une classe distincte d’actif, une source de valeur ajoutée ou une composante de risque à mitiger. La problématique de la gestion des devises reste d’une importante capitale dans la gestion des investissements internationaux.

Cet axe de recherche aborde des questions relatives aux spécificités des instruments et des marchés financiers internationaux, à la gestion des investissements dans les marchés émergents, à la gestion des devises dans les portefeuilles internationaux, à l’arbitrage entre l’investissement domestique et l’investissement étranger dans diverses catégories d’actifs incluant l’immobilier, les infrastructures et les placements privés.